mercredi, décembre 06, 2006

Célébration de la journée mondiale du VIH Sida

Le premier décembre est traditionnellement une date symbolique dans la lutte contre le sida, et permet chaque année de rappeler la triste réalité de cette pandémie dans le monde entier.

En Afrique en particulier, elle a entraîné des conséquences dramatiques sur le plan familial, social et économique. Pour cette année 2006 elle a été placée sous le thème de : «Stop Sida, Tenons nos Promesses» C’est dans cette perspective qu’AZUR Développement a rejoint cette initiative en célébrant elle aussi ce Vendredi 1er décembre 2006 dans ses locaux la journée mondiale du VIH Sida, ont pris part à cette rencontre les membres d’AZUR.

Il y avait une série de questions réponses qui a attiré l’attention de tout un chacun, c’était un partage très enrichissant dans la mesure où nous avons eu la contribution de chaque membre.Plusieurs questions ont été posées à savoir

· L’origine du VIH Sida, comment se transmet le VIH? · Pourquoi être solidaire avec les personnes vivant avec le VIH/SIDA?

La sensibilisation dans les zones rurales et pleines d’autres questions. Tout en saluant les efforts fournis par AZUR Développement dans le cadre de son projet de soin palliatif des personnes vivant avec le VIH Sida un membre d’AZUR souligne le fait que même si les grandes campagnes de sensibilisation ont réussi à attirer l'attention de la population sur les moyens de contrer la transmission du virus, il constate toujours avec crainte l’augmentation des autres infections sexuellement transmissible.

Ces augmentations pour les autres infections signifient qu'il y a eu un relâchement dans les habitudes et il suffit de penser qu'au lieu des maladies sexuellement transmissibles c’aurait pu être le sida.

Ce qui veut dire que la population n’est pas encore assez responsable de ses actes. Un autre membre a ajouté que le sida se féminise de plus en plus chaque jour au Congo des jeunes filles de 15 à 24 ans sont infectées par le Vih ce qui veut dire que la femme est plus exposé que l’homme dans cette question du VIH/SIDA.

En ce qui concerne la solidarité, il a été dit qu’elle est très importante dans la lutte contre le Sida, il faut lutter contre l’indifférence, le rejet, la discrimination pour éviter d’aggraver l’état du PVVIH. A la fin de la discussion les participants ont reçu des stylos et posters sur le VIH.

Cynthia Tchizimbila

3 commentaires:

Serge L a dit…

On en parle beaucoup du sida dans les pays en developpement et particulierement au congo :lla prévention , la fidelité et l'abstinence sont devenues des discours familiers des medecins et ONG oeuvrant dans ce domaine et pourtant le nombre de malades ne cesse d'augmenter.

Pour moi le vrai problème du sida est la pauvreté monetaire qu'il faut eradiquer aux couches les plus pauvres . d'ou je suis entrain de regarder une etude sur cette maladie sous le theme pauvreté et sida

Georges a dit…

C'est une tres bonne idee de faire ce genre d'action , je propose qu' AZUR etudie la faisabilite de cette distribution pour pouvoir donner au debut de l'anne 2007 une contribution significative dans les activites de lutte contre le Sida.
Il serait peut etre mieux d'orienter cette action vers les zones rurales qui demandent d'avantage une sensibilisation dans ce domaine.

Marc et Harvel a dit…

Hier nous avons participé à la journée portes ouvertes
et 10è anniversaire d'ARIPS.
Ce matin, ns avons fait la marche avec tous les
acteurs de lutte contre le Vih Sida de Pointe-Noire.
Marche conduite par le Maire de la ville de
Pointe-Noire du rond point Lumumba à la Préfecture.
Nous avons mobilisé 21 personnes pour le compte d'AZUR.

Après ns avons participé à la présentation de la
bibliothèque virtuelle de l'ONUSIDA par le Centre
Multimédia pour Tous (CMT)auprès des élèves et
enseignants de 4 écoles privées.

Ensuite, nous avons partagé un repas convivial avec
les personnes vivant avec le Vih/Sida au siège
d'ESPOIR.